À propos

Paul Tom

 

Paul Tom est un cinéaste spécialisé en cinéma d’animation et documentaire, et également monteur professionnel. Il a une formation en communications à l’UQÀM et en cinéma d’animation à l’Université Concordia et a également suivi des cours de cinéma à l’université de Paris-8.

Entre 2007 et 2013, il réalise trois courts-métrages formant une trilogie : La caque sent toujours le hareng (2007), Que je vive en paix (2010) et Un pays de silences (2013). Utilisant différents genres (documentaire, fiction et animation), chaque film trouve racine autour de la question identitaire et tente de créer de nouveaux espaces de dialogue. Que je vive en paix a été sélectionné dans une vingtaine de festivals de films à travers l’Europe et l’Amérique du Nord et Un pays de silences débute sa vie de festival. Paul travaille présentement à l’écriture d’un court-métrage de fiction campé sur la Côte-Nord et d’un documentaire qui se déroulera en Abitibi.

Paul agit aussi en tant qu’artiste et formateur en milieu scolaire. Pour Imagine ton quartier, projet piloté par le Centre Turbine et le Centre du Plateau, il initie des enfants de 8 à 12 ans à la création vidéo. Avec l’école primaire Lajoie, il créé avec les enfants le visuel d’une pièce de théâtre.

Depuis quelques années, il participe à différents projets communautaires (Histoires de vie Montréal, Les voix de la génération 1.5 et Correspondances) où il produit de nombreux « récits numériques » en accompagnant des individus qui souhaitent raconter leur histoire personnelle grâce aux médias numériques. Ces productions sont diffusées en ligne, mais également présentées dans des expositions au Centre d’histoire de Montréal (Nous sommes ici, 2012), au Centre canadien d’architecture (ABC :MTL, Exil, 2013) et à la Maison de la culture Notre-Dame-de-Grâce (Correspondances, 2014).