À propos

Raphaëlle de Groot

 

Depuis une quinzaine d’années, la pratique artistique de Raphaëlle de Groot déplace l’activité de l’artiste dans divers milieux, souvent hors du champ de l’art, pour s’intéresser au récit des autres. Elle réalise des projets impliquant, par exemple, la  participation de religieuses, de personnes aveugles, d’aides familiales et d’ouvriers du textile. Ses travaux prennent plusieurs formes: actions, objets, images, documentation, projets de commissariat. Elle développe également par la performance différentes façons de mettre en jeu la figure de l’artiste et le rôle du public dont elle sollicite activement le regard. Au fil des années, Raphaëlle de Groot accumule de riches expériences de collaboration avec, entre autres, Dare-dare (Montréal), le Centre d’histoire de Montréal, la Cittadellarte-Fondazione Pistoletto (Biella, Italie), la Galerie de l’UQAM (Montréal), le Centre d’art contemporain Le Quartier (Quimper, France), la Southern Alberta Art Gallery (Lethbridge) et le 3e Impérial (Granby). Ses travaux sont exposés au Canada et ailleurs, surtout en Europe. Récemment, elle a réalisé une performance avec la Galerie de l’UQAM lors des journées d’ouverture de la 55e Biennale de Venise. Récipiendaire du prix artistique Sobey en 2012, Raphaëlle de Groot détient une maîtrise en arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal.