La découverte du travail de La Brie, la collaboration entre les adolescents et l’artiste, et l’apprentissage du français à partir d’une démarche de création artistique sont des points saillants de ce projet.

imagetop
Habiter
Crédit photo : Annie Tremblay
Classement
Intervenants

Groupe en mauve sous l'image

Participant.e.s

Élèves participants: Bernardo Beltrao Caiado Fardin Democri Rojiar Ghezelbash Jose Chavez Serrano Karen Gordillo Rodriguez Darijo Miskovic Valeria Ochoa Morales Oleksii Pivtorak Pavlo Pivtorak Veronika Pivtorak Kadra Tambadou Rongtao Yuan Jeunes auteurs Les Zurbains Camila Rodriguez Jérémie Benoit Mia Bisson-Archambault Marie-Claude Verdier

Collaborateur.trice

Pierre Chagnon (enseignant)

Leila Saadoun (enseignante)

Annie Tremblay (photographe)

Ce projet bénéficie du soutien financier du Ministère de la Culture, des Communications et de la Ville de Montréal dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel de Montréal.

Théâtre Le Clou

École secondaire Jeanne-Mance (CSDM)

Théâtre Denise-Pelletier

Université du Québec à Montréal (UQÀM)

Tourner, écouter, habiter : le corps comme interface entre le conte et les arts visuels et médiatiques est un projet développé sur trois ans qui proposait une rencontre inédite entre des élèves, nouveaux arrivants au Québec, des contes urbains écrits par de jeunes auteurs et des artistes.

Habiter, le dernier volet, était un projet de création pédagogique qui réunissait les élèves en classe d’accueil de l’école secondaire Jeanne-Mance (CSSDM) et l’artiste Guillaume La Brie.

À partir de gestes inspirés d’extraits de contes écrits dans le cadre du concours d’écriture Les Zurbains et du travail sculptural de La Brie, les élèves ont mis en scène, par le biais de la sculpture et de la photographie, leur perception du rapport entre leur corps et l’espace. Cette troisième édition s’inscrivait dans la volonté du Centre Turbine de poursuivre son engagement envers la création pédagogique interdisciplinaire qui permet à des adolescents de s’initier à la pratique artistique et aux œuvres d’un/e artiste professionnel/le.

La découverte du travail de La Brie, la collaboration entre les adolescents et l’artiste, et l’apprentissage du français à partir d’une démarche de création artistique ont été des points saillants de ce projet.