Création et pédagogie dans les écoles

Dans le cadre de la formation Création et pédagogie dans les écoles, les participantes ont proposé différentes activités aux élèves d'écoles secondaires de la ville de Montréal.

Anaïs, Laure, Martine et Noémie ont suivi, au printemps 2021, la formation donnée par le directeur artistique et pédagogique de Turbine Yves Amyot.

 

Anaïs

Dans le cadre de cet atelier (Il était une fois un conte fanstastique), les élèves ont eu l'opportunité de découvrir le conte et le récit fantastique en partant d'un extrait du Seigneur des anneaux présentant le personnage du Hobbit. Cet atelier a permis aux participants d'utiliser un personnage fantastique afin de parler de leur histoire et des défis qu'ils pouvaient rencontrer. Pour le faire, nous avons utilisé ce personnage afin qu'il vive une aventure fantastique qui fut présentée dans le cadre d'un scénario traduit en scénarimage. Un moment de partage a eu lieu à la fin de la séance afin de parler du personnage et de ses aventures.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laure

Inspiré de ma pratique artistique, le projet (Choré)Graphie est une initiation à la partition de mouvements corporels. On entend ici par partition une traduction d'une action en un ensemble de signes graphiques.
Les élèves ont donc été amené·e·s à créer, décomposer et transposer graphiquement un mouvement en fonction de trois caractéristiques: sa direction, sa vitesse et la partie du corps impliquée. Après s'être approprié·e·s ces trois composantes à travers plusieurs exercices, les élèves ont eu à inventer une courte chorégraphie par groupe de trois, composer sa partition et, enfin, partager et comparer les résultats graphiques en classe entière.
Les objectifs de ce projet étaient d'inviter à penser autrement un mouvement, d'initier à une recherche graphique d'un alphabet du geste et de déconstruire l'idée que la partition n'est pas seulement musicale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Martine

Une voix dans le ventre est un projet qui a permis à quelques élèves de l'école Saint-Anselme de réfléchir au théme des émotions qu'on porte. C'est en explorant les mécanismes des effets spéciaux que nous avons mis en scène leur petite voix intérieure, celle qu'ils sont les seuls à entendre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Noémie

Le projet Pissenlit proposait de poser un regard nouveau sur cette flore sauvage qui sait bien se frayer un chemin dans nos villes, que ce soit sur les terrains vagues et les pelouses ou dans les craques de ciment. Souvent ignorée ou même honnie, ces plantes en ont pourtant beaucoup à dire. Avec un groupe de 9 élèves, âgés entre 10 et 12 ans, résidants en majorité au Centre jeunesse de Montréal et fréquentant l'École Dominique-Savio, nous avons tenté d'en savoir un peu plus. D'où viennent-elles? Lesquelles reconnaissons-nous? Quelles sont leurs qualités médicinales, leurs places dans l'écosystème, leurs particularités esthétiques? Pour mieux intégrer toutes ces notions, nous sommes sortis dans le grand terrain de l'école, munnie d'un pad rigide, de belles feuilles blanches, de crayons et d'une application d'identification des plantes, afin d'observer, identifier et surtout dessiner la grande variété des spécimens que nous découvrions. En connaissant un peu mieux le nom des choses, la nature qui nous entoure, on se sent appartenir un peu plus au territoire que nous habitons.

Le paysage imaginaire était le thème de la deuxième rencontre. Forts de nos observations et avec en banque une belle quantité de dessins de fleurs et de plantes de toutes sotes, nous nous sommes inspirés de quelques unes des oeuvres des artistes tel qu'Henri Rousseau, Gustav Klimt et Lorraine Gilbert afin de créer notre propre paysage imaginaire. L'exercice consistait à créer une carte pop-up en dessinant, découpant et collant des dessins de plantes connues et inventées et en y introduisant un élément autre que végétal. Le pop-up demandait de penser le paysage en plusieurs plans, le lointain et le rapproché. Une belle diversité de visions a pu émerger de et exercice.

 

 

 

 

 

 

 


 

La formation Création et pédagogie dans les écoles sera offerte à nouveau en 2022, du 17 janvier au 14 mars 2022.

Pour toute question, joindre le coordonnateur des ateliers et formations à ateliers-formations@centreturbine.org.