Des souvenirs plein la tête

Crédit photo : Dominic Morissette
Artiste(s):
2019
Pédagogue(s):

Marie-Pierre Labrie

Participant(e)s:

Les élèves de l'école primaire des Nations à Côte-des-Neiges (CSDM)

Enseignante : Irma Bélanger

Partenaires:

École primaire des Nations à Côte-des-Neiges (CSDM)

À la demande de l’enseignante de danse de l’école primaire des Nations, située dans le quartier Côte-des-Neiges à Montréal, le centre Turbine a déployé un projet à la lisière de la danse et de l’art vidéo. L’artiste en danse Fabien Piché et la pédagogue en art Marie-Pierre Labrie ont conçu, en étroite collaboration avec l’enseignante en danse Irma Bélanger, une suite de trois ateliers qui détaillent et amplifient les gestes dansés des enfants en les représentant avec la vidéo en gros plans. Les élèves ont replongé dans leurs souvenirs d’école et en ont sélectionné un seul, marquant, qu’ils/elles allaient représenter par un mouvement articulé dans une partie spécifique de leur corps. Ce souvenir dansé a été capté en vidéo par un collègue de classe, qui s’est affairé à cadrer ce geste en gros plan à l’aide d’un iPod. Tous les gros plans ont été assemblés par le vidéaste Dominic Morissette afin de permettre une projection qui a servi à une performance improvisée à partir de laquelle les élèves ont travaillé sur le développement spatial et gestuel d’une courte chorégraphie.

Ce projet a été réalisé au printemps 2019 avec sept groupes d’élèves. L’artiste et la pédagogue ont utilisé l’approche du laboratoire de création afin de placer les élèves dans une posture de recherche et d’exploration dépourvue de tout jugement et où le risque a été valorisé afin de permettre aux enfants de sortir de leur zone de confort. Les élèves ont été guidés par de courtes visualisations à replonger dans leur souvenir et à s’imprégner d’un état propice à la recherche créative. Ce projet a permis la création d’une multitude de courtes séquences vidéo témoignant de l’essor d’un langage gestuel en danse et d’un langage visuel en art vidéo. Une initiative où la danse et la vidéo dialoguent sans que l’une des disciplines ne prenne le dessus sur l’autre. Un bel exemple de pratique hybride en art actuel et pédagogie.

Fabien naît à Montréal en 1986 et grandit dans le Bas-Saint-Laurent, à Trois-Pistoles. Il complète sa formation à l'École de danse de Québec en 2010. Depuis, il agit principalement comme interprète au sein de la communauté professionnelle de Québec, notamment lors de collaborations avec Alan Lake, Harold Rhéaume, Karine Ledoyen, Théâtre Rude Ingénierie et Lina Cruz. Depuis l’an dernier, il porte un court solo de Paul-André Fortier et danse Running Piece de Jacques Poulin-Denis. À ses heures, il s’amuse a créer de courtes pièces et des projets de création transdisciplinaires, (Fissurations, La grande transformation) en compagnie du musicien Jean-Michel Letendre-Veilleux ainsi qu’à développer le projet collaboratif de recherche Les hiérarchies horizontales en compagnie de Eve Rousseau-Cyr et Arielle Warnke Saint-Pierre.