Projets

(auto)portraits (2002)

(auto)portraits a été réalisé en 2002 à l’école secondaire La Voie dans le cadre d’un programme d’art parascolaire.

Visionnez la vidéo réalisée par les élèves

Résumé

(auto)portraits est une exploration de la notion d'identité du corps adolescent transmuant. Avec les jeunes artistes, nous avons traversé les notions du corps réel et fictif en posant un regard critique et ludique sur les procédés technologiques qui permettent de transformer le corps ainsi que l'image de soi. En examinant la question des manipulations des images médiatisées dans la culture populaire et dans l’histoire de l’art, les jeunes ont métamorphosé, multiplié et fragmenté leur image avec l’aide de la vidéo, la photo, le dessin et le collage.Résumé

Parcours pédagogique

La formation de l’identité est un processus continu de «devenir», se développant dans le temps et dans l’espace. Cette notion d’identité a été explorée en examinant le concept d’autoportrait et en étudiant ses modalités d’expressions notamment dans la mythologie grecque, l’histoire de l’art classique, moderne et contemporain (Caravaggio, Poussin, Dali, Orlan, Janieta Eyre, Vanessa Beecroft, Spencer Tunick, Yan Pei-Ming, et Harwood Mongrel), la culture populaire (Michael Jackson et les images de mannequins médiatisées dans les revues de mode et autres) et dans le cinéma (Docteur Jekyll et M. Hyde, La Belle et La Bête, Frankenstein, Hulk, Space Jam, Le Masque et Microcosme).


Pendant l'année, leurs autoportraits se sont multipliés et métamorphosés dans le croisement des médiums. De l'image de soi, d'abord réfléchie et dessinée directement sur le miroir, nous sommes passés au papier et au crayon mine, à la photocopieuse et à l’acétate, au photogramme, à la vidéo (animée en équipe de deux jeunes) et au collage. À travers ces médiums, l’expression artistique crée des mises en scène où des multiples expressions de l’altérité se jouent.

(auto)portraits a été présenté au Musée d'art contemporain de Montréal et au Centre des Sciences de Montréal dans le cadre de l’événement Corps+Machine.

Éducatrice artistique: Adriana de Oliveira et Marianne Chemla.
Vidéaste invitée : Anick St. Louis