Projets

Fab Lab mobile – Édition Hack-o-thon (2013)

À travers l'Édition Hack-o-Thon du Fab Lab mobile dédié à la médiation culturelle, le Centre Turbine souhaitait approfondir les expérimentations réalisées à travers la première édition du Fab lab mobile. À ce titre, le projet se détournait des techniques de modélisation 3D, et se centrait davantage sur les procédés de numérisation 3D, inabordables lors de la première édition, et sur l’espace urbain.

Résumé du projet

À travers l'Édition Hack-o-Thon du Fab Lab mobile dédié à la médiation culturelle, le Centre Turbine souhaitait approfondir les expérimentations réalisées à travers la première édition du Fab lab mobile. À ce titre, le projet se détournait des techniques de modélisation 3D, et se centrait davantage sur les procédés de numérisation 3D, inabordables lors de la première édition, et sur l’espace urbain.

Deux grands objectifs étaient poursuivis par cette seconde édition du projet :

  • Sortir le Fab lab mobile de l'atelier, afin d'offrir aux participants des occasions de réaliser des interventions artistiques directement dans l'environnement urbain;
  • Simplifier l'ensemble des étapes nécessaires à l'accomplissement d'une impression 3D.

 

Déroulement

D'abord, les deux premiers ateliers ont été consacrés à présenter les outils et les pratiques avec lesquels les participants allaient travailler durant tout le projet. Par de rapides exercices, les participants ont pu réaliser les possibilités, mais également les contraintes, des techniques proposées. Ensuite, les troisième et quatrième ateliers ont permis aux participants de concevoir une première réalisation personnelle du début à la fin. L'objectif poursuivi ici était de permettre aux participants de vivre un premier processus de création complet. Enfin, les deux derniers ateliers ont proposés aux participants de s'aventurer dans des propositions artistiques et techniques plus complexes, alliant processus de création individuel et réalisation collective.

 

Participants

Les participants au projet provenaient pour la plupart de l'organisme Déclic, inscrits au programme Focus. Au profit des 16-24 ans sans emploi et qui ne fréquentent pas l’école à temps plein, ce programme favorise le développement et l’acquisition des compétences de base nécessaires à la poursuite d’un projet d’études ou à une première expérience sur le marché de l’emploi.
En plus de ce groupe de jeunes, les ateliers ont pu compter sur la présence de participants plus âgés qui se sont également joints à l'ensemble des séances. Cette mixité générationnelle a contribué à favoriser l'implication des participants dans le processus proposé. La « vitalité » des jeunes étant contrebalancée par le « sérieux » des plus âgés.

L'Édition Hack-o-Thon du Fab Lab mobile dédié à la médiation culturelle s’est conclue par le dévoilement des réalisations des participants à la bibliothèque La Petite-Patrie. Ouvert au grand public, ce dévoilement a aussi été l’occasion d’offrir un atelier d’exploration de l’imprimante 3D à un groupe de curieux et de faire partager l’expérience des jeunes participants du Hack-O-Thon.

Accompagnateur(s) pédagogique(s)

Antoine Roy-Larouche

Yves Amyot

Participants

Anika, Annie, Duncan, Laura, Maxime, Stéphanie, Philippe, Richard de l'organisme Déclic

Partenaires et subventionneurs

Communautique, Déclic, Bibliothèque Petite-Patrie

Ce projet a été rendu possible grâce à l’appui du programme de partenariat culture et communauté de la Ville de Montréal, offert dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel de Montréal en partenariat avec le ministère de la Culture et des Communications du Québec.