Projet de cocréation

Canal H4G

Canal H4G est un projet de création pédagogique et artistique initié par le centre Turbine, qui a permis à des élèves des écoles primaire Chanoine-Joseph-Théorêt et secondaire Mgr-Richard, situées dans l’arrondissement de Verdun, de découvrir et percevoir autrement leur quartier via une techno-marche. Un des objectifs était d’améliorer la perception de Verdun par les élèves et cela, en développant un regard et une écoute plus sensibles, artistiques et même poétiques.

Imachinations

Imachinations est une installation in situ réalisée par l'artiste Manon Labrecque et un groupe d'élèves de l'école secondaire Jeanne-Mance (CSDM).

Nous vous invitons chaleureusement à vous joindre à nous lors du vernissage de l'exposition:

Le dimanche 27 janvier 2013 à 16h30

Au Théâtre Denise-Pelletier
4353, rue Ste-Catherine Est, Montréal
Métro Pie IX, autobus 139 sud

Vin et fromage seront servis. 

Bienvenue à toutes et à tous!

 

Les coulisses du conte

En 2010-2011, le Centre Turbine a réalisé le projet RaConter sa Ville qui a permis à un groupe de quinze jeunes allophones issus de l’école secondaire Jeanne-Mance de créer un conte urbain visuel et sonore, en collaboration avec l’artiste Marcelle Hudon.

L'instinct dans l'instant

L’instinct dans l’instant  est un projet de résidence de cocréation, unissant l’artiste Sylvie Cotton et un groupe de dix-neuf enfants séjournant à la Maison André-Gratton (MAG) - une maison de soins palliatifs pédiatriques à Montréal mise sur pied par l’organisme Le Phare Enfants et Familles. La démarche collaborative entre Sylvie Cotton et les jeunes est consacrée à dessiner en solo et/ou en duo pour laisser se manifester, dans l’instant du dessin, le senti du corps, son mouvement, sa respiration.

Des mots qui font du bien

La popularité du texto chez les adolescents est devenue une évidence. Or des préoccupations peuvent naître face à l’influence des nouvelles technologies et du texto sur le mode de vie des jeunes. La passivité du corps et la virtualité des relations liées à l’utilisation de ces technologies nous amenent à penser que la création en danse contemporaine est un vecteur de réflexion sur la conscience du corps et le rapport à l’autre chez les adolescents. C’est sur cette prémisse que le projet Des mots qui font du bien a été conçu.

Métamorphose

 La création artistique suppose de la part de l'élève un dépassement de la technique, un risque, un engagement et une intelligence de sa production.
Chavanne, 1989

Le projet Métamorphose est un rhizome de travaux artistiques qui s'est déployé tout au long de l'année scolaire. Ce projet rhizomatique basé sur le risque et la récupération proposait aux élèves d'utiliser chacune de leurs réalisations comme point de départ pour la suivante.

RaConter sa ville

Le projet RaConter sa ville a permis aux élèves de créer un conte urbain visuel et sonore. À l’aide de photographies et d’enregistrements sonores qu’ils ont captés en marchant près de l’école, ils ont réalisé un collage vidéographique accompagnés de l’artiste Marcelle Hudon.

Co-Création Ceda-Skol

Année 1

L’artiste Catherine Sylvain et un groupe de huit adultes en processus d'alphabétisation ont réalisé un assemblage photographique de grand format intitulé L’Œuvre et la main d’œuvre (2006). L’œuvre a servi à commémorer le rôle actif joué par le CEDA dans la promotion de l’éducation populaire dans le sud-ouest de Montréal à l’occasion de son 35e anniversaire.

Cabale Vidéo

La Cabale Vidéo est un projet en éducation artistique qui a eu lieu durant la semaine des arts dans les écoles du Québec (du 14 au 17 février 2000). En collaboration avec les enseignants en arts plastiques et les directions d'école, il s'agissait de créer un événement sur mesure pour les élèves du secondaire. Je me suis donc associé à PRIM, centre d'arts médiatiques et à Turbine, pour réunir une série d'œuvres et de performances utilisant comme médium la vidéo.

Pages

S'abonner à RSS - Projet de cocréation