Projet de cocréation

Des mots qui font du bien

La popularité du texto chez les adolescents est devenue une évidence. Or des préoccupations peuvent naître face à l’influence des nouvelles technologies et du texto sur le mode de vie des jeunes. La passivité du corps et la virtualité des relations liées à l’utilisation de ces technologies nous amenent à penser que la création en danse contemporaine est un vecteur de réflexion sur la conscience du corps et le rapport à l’autre chez les adolescents. C’est sur cette prémisse que le projet Des mots qui font du bien a été conçu.

Métamorphose

 La création artistique suppose de la part de l'élève un dépassement de la technique, un risque, un engagement et une intelligence de sa production.
Chavanne, 1989

Le projet Métamorphose est un rhizome de travaux artistiques qui s'est déployé tout au long de l'année scolaire. Ce projet rhizomatique basé sur le risque et la récupération proposait aux élèves d'utiliser chacune de leurs réalisations comme point de départ pour la suivante.

RaConter sa ville

Le projet RaConter sa ville a permis aux élèves de créer un conte urbain visuel et sonore. À l’aide de photographies et d’enregistrements sonores qu’ils ont captés en marchant près de l’école, ils ont réalisé un collage vidéographique accompagnés de l’artiste Marcelle Hudon.

Co-Création Ceda-Skol

Année 1

L’artiste Catherine Sylvain et un groupe de huit adultes en processus d'alphabétisation ont réalisé un assemblage photographique de grand format intitulé L’Œuvre et la main d’œuvre (2006). L’œuvre a servi à commémorer le rôle actif joué par le CEDA dans la promotion de l’éducation populaire dans le sud-ouest de Montréal à l’occasion de son 35e anniversaire.

Cabale Vidéo

La Cabale Vidéo est un projet en éducation artistique qui a eu lieu durant la semaine des arts dans les écoles du Québec (du 14 au 17 février 2000). En collaboration avec les enseignants en arts plastiques et les directions d'école, il s'agissait de créer un événement sur mesure pour les élèves du secondaire. Je me suis donc associé à PRIM, centre d'arts médiatiques et à Turbine, pour réunir une série d'œuvres et de performances utilisant comme médium la vidéo.

Clin d'oeil

Cette installation photographique a été réalisée en 2000 à l’école secondaire La Voie dans le cadre d’un programme d’art parascolaire.

Les autoportraits des jeunes offrent un clin d’œil sur l’identité de chacun, décelée-aperçue-entrevue à travers l’expression des yeux, le cadrage et la composition choisis par le sujet et l’élève photographe. Un regard qui croise l’autre, des réalités qui se rencontrent, un dialogue communiqué.

Seconde peau

Le projet Seconde peau a été réalisé par Catherine Grégoire avec les élèves de l'école Marguerite-De LaJemmerais en 2003.

Présentation du projet :

Après avoir présenté à deux classes de 5e secondaire deux de mes sculptures, réalisées autour des thèmes de la carapace et de l’ouverture aux autres (Cuirasse et Entre deux peaux), je leur ai lancé le défi suivant :

Personnages 3D

Ce projet a été réalisé simultanément à l'école secondaire Cardinal et au Collège Mont-Royal en 2005.


Il s'agit d'une exploration pédagogique entre les notions plastiques et numériques. Le dessin, le modelage, la peinture, les textures et l’éclairage ont été abordés par les élèves à l'aide de matériaux plastiques pour ensuite construire des personnages à l’aide d'un logiciel de modélisation 3D.

Habiter

Tourner, écouter, habiter : le corps comme interface entre le conte et les arts visuels et médiatiques est un projet développé sur trois ans qui propose une rencontre inédite entre des élèves, nouveaux arrivants au Québec, des contes urbains écrits par de jeunes auteurs et des artistes. Habiter, le dernier volet, est un projet de création pédagogique qui réunit les élèves en classe d’accueil de l’école secondaire Jeanne-Mance (CSDM) et l’artiste Guillaume La Brie.

Pages

S'abonner à RSS - Projet de cocréation