Projet de cocréation

Habiter

Tourner, écouter, habiter : le corps comme interface entre le conte et les arts visuels et médiatiques est un projet développé sur trois ans qui propose une rencontre inédite entre des élèves, nouveaux arrivants au Québec, des contes urbains écrits par de jeunes auteurs et des artistes. Habiter, le dernier volet, est un projet de création pédagogique qui réunit les élèves en classe d’accueil de l’école secondaire Jeanne-Mance (CSDM) et l’artiste Guillaume La Brie.

Cacographie

Initié par le Centre Turbine, le projet Cacographie a exploré l’apprentissage de l’écriture comme matière à création au sein de deux classes de premières années de l’école Chanoine-Joseph-Théorêt à Verdun. Par la pratique de l’animation image par image, la cinéaste émergente Marie Valade a pu accompagner de manière créative l’entrée des enfants dans le monde de l’écriture et avoir accès à leurs premières graphies expressives.

S'emplacer

Le projet de résidence de création a été mené par l’artiste Alfonso Arzapalo auprès des élèves en classe d’accueil de la classe de M. Pierre Chagnon de l'école secondaire Jeanne-Mance. S’emplacer visait à conduire les jeunes dans un processus d’échange, de création et de sensibilisation afin qu’ils ressentent la place qu’ils occupent au sein de leur nouvel environnement : leur école.

Je tu nous en images

 

Initié par l’Arrondissement Pierrefonds-Roxboro et en collaboration avec le centre Turbine, Je, tu, nous, en images propose à deux classes d’élèves de 6e année de l’École Perce-Neige à Pierrefonds de s’approprier des techniques d’animation afin d’exprimer leur identité. Les artistes en cinéma d’animation Paul Tom et Marie Valade et la pédagogue Marie-Pierre Labrie accompagnent les jeunes dans leur découverte de ce médium afin qu’ils créent ensemble, des autoportraits métissés.

Parcours

Le projet de résidence de création a été mené par l’artiste Alfonso Arzapalo auprès des élèves en classe d’accueil de la classe d'accueil de Mme Guylaine Garant. S’emplacer visait à conduire les jeunes dans un processus d’échange, de création et de sensibilisation afin qu’ils ressentent la place qu’ils occupent au sein de leur nouvel environnement : leur école.

Aux sons des contes

Aux sons des contes est un projet de création sonore avec les élèves de l’école Jeanne-Mance en collaboration avec l’artiste Magali Babin. Cette activité s’inscrit dans la volonté du centre Turbine de poursuivre son engagement envers la création pédagogique qui permet à des adolescents allophones – nouveaux arrivants au Québec – de s’initier à la pratique artistique et aux œuvres d’une artiste professionnelle.

Intersections PNH+YUL

Qu’arrive-t-il lorsqu’on crée un espace de rencontre entre deux générations de Montréalais d’origine cambodgienne qui ont des expériences de vies complètement différentes ? Comment faire parler des personnes qui ont vécu l’horreur et ont été marquées par des traumatismes reliés à la guerre? Quel mécanisme les jeunes qui n’ont pas connu cette époque peuvent-ils développer pour briser le silence des aînés ?

Se raconter maintenant

Quand on pense aux aînés, souvent, c’est par le passé dont ils sont dépositaires qu’on valorise leur importance.

Mais qu’en est-il de leur vie, aujourd’hui?

Se raconter maintenant est un projet de co-création entre l’auteure Johanne Jarry et des résidents du Pavillon Alfred-DesRochers (PAD) de l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal (IUGM).

Pages

S'abonner à RSS - Projet de cocréation