Le centre Turbine présente, en collaboration avec la Cinémathèque québécoise, l’exposition Oratorio et deux rétrospectives des œuvres vidéo de l’artiste Alain Pelletier.

imagetop
alt
Crédit photo: Dominic Morissette
Classement

(onglet orange)

Type de projet
Discipline
Intervenants

Groupe en mauve sous l'image

Artiste(s)-Pédagogue(s)
Collaborateur.trice

Patrice Coulombe (développement informatique)
Yves Amyot (chargé de projet)

Le centre Turbine présente, en collaboration avec la Cinémathèque québécoise, l’exposition Oratorio du 30 août au 27 octobre 2019 et deux rétrospectives des œuvres vidéo de l’artiste Alain Pelletier les 4 septembre et 9 octobre à 19h.

Oratorio est une œuvre d’Alain Pelletier qui place le visiteur au centre d’une installation circulaire constitué de huit écrans et haut-parleurs indépendants. Nous retrouvons projeté sur les écrans un personnage-lecteur singulier, nu et bègue, qui aborde de front des questions d’ordre éthiques et identitaires. Différents récits scientifiques et religieux, dont la création de l’homme, les biotechnologies ainsi que les méthodes de manipulation génétique, portent à la réflexion. Par-delà l’importance des sujets et la dureté du dispositif, le visiteur est témoin de l’intimité du personnage, de sa vulnérabilité et de l’affirmation de sa différence.

« Plongé dans ce monde d’hyper information sans répit, […] le spectateur est placé devant son propre horizon comme sujet humain qui cherche à se nommer et se reconnaitre dans un monde naissant qui n’est plus nécessairement à notre image »

-Bernard Schütze, commissaire et critique indépendant

 

 

1-Oratorio_APelletier from Centre Turbine on Vimeo.

 


Deux rétrospectives des œuvres vidéo d’Alain Pelletier

« Les œuvres vidéo que nous présentons lors des deux projections en accompagnement de l’exposition Oratorio témoignent de l’opiniâtreté au long cours d’un artiste qui n’a pas dérogé d’une voie exigeante. Pour Alain Pelletier, l’expérimentation sur les images va d’abord de pair avec l’usage d’un contenu littéraire dense, même si aujourd’hui il s’attarde davantage à la seule représentation du corps, en tenant toujours compte de toutes les composantes expressives constitutives de son médium. »

-Guillaume Lafleur, directeur de la diffusion et de la programmation de la Cinémathèque québécoise

 

*La programmation 1 sera présentée le 4 septembre, 19h à la salle Fernand-Seguin 

  • Die Dyer, 27 min, 1999
  • Faux fluides, 20 min, 1993
  • Faust médusé, 24 min, 1995

*La programmation 2 sera présentée le 9 octobre, 19h à la salle Fernand-Seguin

  • World Trade Opéra, 29 min, 2003
  • La reconstitution, 34 min, 2010

Une rencontre publique avec Alain Pelletier est prévue le samedi 31 août de 16h à 17h, à la salle Raoul-Barré de la Cinémathèque québécoise.

Dans le cadre de l’exposition, l’artiste rencontrera également des élèves du secondaire et du Cégep.

 


 

Programmation

29 août : Vernissage, 17h30 à la salle Raoul-Barré

30 août au 27 octobre : Exposition Oratorio à la salle Raoul-Barré

Du lundi au vendredi : 10h – 21h

Samedi et dimanche : 14h – 21h

31 août : Alain Pelletier rencontrera le public, 16h à 17h à la salle Raoul-Barré

4 septembre : Programmation 1 des œuvres vidéo, 19h à la salle Fernand-Seguin (Die Dyer, Faux fluides et Faust médusé)

9 octobre : Programmation 2 des œuvres vidéo, 19h à la salle Fernand-Seguin (World Trade Opéra et La reconstitution)