« Pavillon est une œuvre dans laquelle j'explore l'acte de "se raconter” et l'acte de "s'écouter". Que ce soit en confession seul devant une caméra, ou bien en groupe dans l'espace public, se raconter est une forme de positionnement de soi ayant un grand potentiel social.»

imagetop
pavillon
© Veronica Mockler, Centre Turbine 2019. Image tirée de Pavillon
©Sarah Lamontagne, Image de la projection du 5 décembre
Intervenants

Groupe en mauve sous l'image

Artiste(s)-Pédagogue(s)
Participant.e.s

Anass, Babs, Chantal, Chargache, Cédelynne, Danica, Joanne ,Mike, Omar Tahar, Ouassine, et Youssef

En collaboration avec la Maison des artistes visuels francophones (MAVF) (Winnipeg) et les organismes communautaires Pluri-Elles et Accueil Francophone (Winnipeg), le centre Turbine a permis à Veronica Mockler d'entrer en contact avec un groupe de 11 résidents franco-manitobains.

Sept de ces derniers étaient issus de la communauté immigrante nouvellement arrivée à Winnipeg et quatre autres étaient les descendants de lignées francophones au Manitoba. Avec le groupe, l'artiste a exploré les médiums de la vidéo et du son par le biais de méthodologies en histoire orale et storytelling numérique. S'intéressant à l’expérience et le récit de vie de chacun, Mockler a recueilli différents contenus numériques qui révèlent la pluralité de l’identité francophone contemporaine.

En incluant le pédagogue-accompagnateur du projet, le groupe était composé de personnes francophones d’origine marocaine, algérienne, centrafricaine, congolaise, métisse, manitobaine, ontarienne et québécoise. Cette résidence de co-création s’est principalement déroulée dans les locaux de la MAVF, qui invite Mockler à présenter le fruit de cette riche exploration en décembre 2019.

Extrait de l'oeuvre Pavillon

L'œuvre intitulée Pavillon fut inauguré le jeudi 5 décembre 2019 à la Maison des artistes visuels francophones (MAVF), en présence de l'artiste Veronica Mockler. L'oeuvre sera exposé du 5 au 21 décembre 2019. Cette œuvre a été créée suite à une série d’ateliers artistiques menés par l'artiste et le pédagogue Yves Amyot.

« Pavillon est une œuvre dans laquelle j'explore l'acte de "se raconter” et l'acte de "s'écouter". Que ce soit en confession seul devant une caméra, ou bien en groupe dans l'espace public, se raconter est une forme de positionnement de soi ayant un grand potentiel social. Grâce à l'immense générosité d'Anass, Babs, Chantal, Chargache, Cédelynne, Danica, Joanne, Mike, Omar Tahar, Ouassine, et Youssef, j'ai pu investiguer les questions qui m'animent à faire ce travail : Comment faciliter un espace créatif et sécuritaire dans lequel quelqu'un peut s'exprimer de manière authentique ? Quel est le potentiel social d'une confession ; d'une réflexion ; d'une histoire ; d'une expérience ; d'une entrevue ; d'une conversation ; lorsque ces discours sont racontés haut et fort ? Pourquoi ces discours sont-ils des performances artistiques ? Quel est mon rôle en tant qu’artiste qui met de l'avant les récits d'autres gens ? Quelles sont les retombées lorsqu'on écoute activement l'histoire de quelqu'un d’autre? » - Veronica Mockler

 

Cette initiative de résidence en communauté a été rendue possible grâce au Secrétariat du Québec aux relations canadiennes et son programme d’appui aux projets liant le Québec à d’autres provinces et territoires du Canada. Cette résidence a été reconnue comme structurante pour la francophonie pancanadienne.