À mi-chemin entre le jeu vidéo et la carte interactive, cette œuvre propose un regard neuf sur les environnements numériques.

imagetop
Tab.fuyant
Classement
Intervenants

Groupe en mauve sous l'image

Artiste(s)-Pédagogue(s)
Participant.e.s

40 élèves de 5e secondaire (option Art)

Collaborateur.trice

École secondaire Pierre-Laporte (CSSMB)

Pascale Bouchard, responsable du projet

Philippe Lamoureux, directeur d'école

 

 

Ministère de l'éducation du Québec (MEQ)
Programme La culture à l'école, Volet Une école accueille un artiste ou un écrivain

École Pierre-Laporte (CSSMB)

Ce projet propose une co-création des artistes qui prendra la forme d’un tableau numérique aux allures d’une peinture mouvante. À mi-chemin entre le jeu vidéo et la cartographie interactive, cette œuvre propose un regard neuf sur les environnements numériques à travers la possibilité d’explorer une peinture en trois dimensions.

Des élèves de secondaire 5 créeront des autoportraits symboliques destinés à devenir des avatars 3D en utilisant le même processus technique que les artistes, soit en utilisant le logiciel Blender. Ils habiteront un tableau numérique (virtuel), afin de lier l’identité numérique à l’esthétique médiévale gothique. Les  artistes initieront les élèves à un procédé unique de modélisation 3D qui intègre dans son processus, la peinture aquarelle sur papier comme moyen de texturer les avatars. Si l’environnement numérique est créé conjointement par les deux artistes, les autres composantes du décor (arbres, maisons, accessoires) verront leur texture élaborée par les élèves.

À mi-chemin entre le jeu vidéo et la carte interactive, cette œuvre propose un regard neuf sur les environnements numériques. Ceci crée une sorte de peinture mouvante inspirée à la fois des particularités techniques de la peinture médiévale gothique et des mouvances individuelles et sociales au sein de l’école comme au sein des réseaux sociaux qu’utilisent les élèves. Les réflexions sur les identités numériques des élèves seront un contexte idéal pour les interroger sur leurs intentions de création et leurs cheminements, repérer les éléments importants de sa présence sur le web et les réseaux sociaux. Ainsi sera réalisé un tableau mouvant constitué à la fois du travail des élèves et des artistes, donnant à voir un univers à l’image du processus de création collectif mené de pair.  Cette démarche bénéficiera aussi de la créativité des élèves et de leur réaction instinctive face aux techniques partagées.