Les jeunes sont initiés à la danse, au mouvement dans l’espace et à la performance, en même temps qu’à la création numérique.

imagetop
danse
©Dominic Morissette
Classement
Intervenants

Groupe en mauve sous l'image

Artiste(s)-Pédagogue(s)
Participant.e.s

Une quinzaine d’adolescents issus de l’organisme Un itinéraire pour tous.

Collaborateur.trice

Roby Provost Blanchard et Charlotte Dion Dufourd à la conception du réseau social.

Un itinéraire pour tous

Bibliothèque de Montréal-Nord

Les artistes et pédagogues Marie-Pierre Labrie et Sara Hanley ont mené tout l’automne 2019 un projet en danse et création numérique dans un réseau social créé de toutes pièces avec une quinzaine d’adolescents issus de l’organisme Un itinéraire pour tous, à Montréal-Nord.

Danse en ligne était un projet d’exploration à la fois social et artistique. Il proposait la mise sur pied d’un réseau social (dans une interface de type blogue) dans lequel les jeunes étaient invités à partager du contenu multimédia (photos, vidéo, sons, textes) pour exprimer différentes émotions, perceptions physiques et éléments identitaires reliées à leurs opinions, leurs habitudes de vie et à leurs espaces du quotidien.

Les jeunes étaient initiés à la danse, au mouvement dans l’espace et à la performance, en même temps qu’à la création numérique. Le but était de leur permettre de s’exprimer avec leur corps (mouvements, gestes, perceptions) par le biais du multimédia dans un réseau social, une façon différente et créative de voir le partage d’idées et d’opinions en ligne. Ce projet s’intéressait à la connexion continue entre les jeunes, permise par les téléphones cellulaires et les réseaux sociaux. Son objectif était de développer chez les adolescents le regard critique sur leurs échanges en ligne (le contenu de ces échanges, les façons de communiquer) en les utilisant autrement, soit par la création artistique.