La bande à Félix

École secondaire
2017

Karine Rathle et Élise Hardy ont réalisées une danse chorale (choeur en mouvement) et musicale mettant en scène les élèves d’une classe d’accueil de l’école Jeanne-Mance et quatre danseurs professionnels avec et sans handicap. Ce projet a permis aux participants de questionner les possibilités d'être, danser et jouer ensemble, de s’impliquer dans une concentration individuelle pour créer une écoute collective.

Avec la collaboration de Francis Brisebois Funk Lion, musicien professionnel, les artistes se sont inspirées des chansons de Félix Leclerc pour mettre en scène des mouvements inspirés de la poésie des textes de l’auteur. La rencontre avec la voix de ce musicien fût une occasion pour les élèves nouvellement arrivés d’apprivoiser la culture québécoise d’un point de vue artistique, linguistique et historique.

Les chorégraphes ont réalisées une partie de la création avec les quatre danseurs professionnels en dehors des rencontres avec les élèves. Les recherches menées avec les étudiants et les danseurs ont été assemblées et présentées publiquement à la fin du processus.

L’inspiration trouvée dans les chansons de Félix Leclerc offre la possibilité de puiser dans un répertoire faisant partie du patrimoine culturel populaire québécois. En effet, l’auteur, chanteur, conteur, et bien plus qu’était Félix Leclerc, parlait du peuple, de monsieur et madame tout le monde. Il avait l’art de donner une tournure poétique aux choses de la vie de tous les jours, de manière inclusive et sans jugement, en faisant ressortir les facettes les plus touchantes des gens du peuple.

Les artistes ont fait des liens entre cette approche de l’auteur et l’intégration de personnes avec et sans handicap dans la chorégraphie. Les textes de l’auteur ont été analysés avec une vision contemporaine et la recherche portait sur la capacité à transférer les paroles en gestes pour transmettre au public ces poèmes en mouvements. Il y a également eu une recherche sur les chanteurs et musiciens qui ont repris les chansons de Leclerc en les adaptant, et parfois même en les traduisant dans leur langue. Les élèves ont pu aussi traduire les textes dans leur langue maternelle et les interpréter oralement dans la pièce finale.

"Questionner les possibilités d'être, danser et jouer ensemble, de s’impliquer dans une concentration individuelle pour créer une écoute collective."
Accompagnateur(s) pédagogique(s):

Yves Amyot 

Partenaires et subventionneurs:

 

Ce projet a été réalisé dans le cadre d’Une école accueille un artiste ou un écrivain du programme La culture à l’école du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) et du ministère de la Culture et des Communications (MCC) et du programme Mettre en œuvre une éducation inclusive (CSDM).

Remerciements:

Les professeurs Farid Benzenati, Maryse Carosi et Pierre Chagnon, la directrice Isabelle Forget, le conseiller pédagogique Réginal Fleury et tout le personnel de l'école.

Francis Brisebois Funk Lion (musique)

Artistes invité.e.s : Marjolayne Auger, Amber Downie Back, Pierre Provencher

École secondaire Jeanne-Mance

Commission scolaire de Montréal

Ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur du Québec

Ministère de la Culture et des Communications