Métamorphose

2003

 La création artistique suppose de la part de l'élève un dépassement de la technique, un risque, un engagement et une intelligence de sa production.
Chavanne, 1989

Le projet Métamorphose est un rhizome de travaux artistiques qui s'est déployé tout au long de l'année scolaire. Ce projet rhizomatique basé sur le risque et la récupération proposait aux élèves d'utiliser chacune de leurs réalisations comme point de départ pour la suivante.

                                                

De novembre à juin, les élèves ont métamorphosé leurs travaux : superposition, morcellement, pluralité des techniques et des procédés étaient les moyens privilégiés pour que chacune de leurs réalisations comporte des traces de celles réalisées précédemment.

Au départ, les élèves avaient comme seul bagage leur sac à dos personnel, qui a été métamorphosé en deux dimensions, c'est-à-dire en un dessin d'observation au fusain.

                                           

À partir de fragments de ce dessin, ils ont peint un paysage à la gouache ; de ce paysage, ils ont construit une architecture en origami ; de cet origami, ils ont abordé l'autoportrait en utilisant la technique de l'impression ; du portrait et de l'origami, ils ont composé un billet de banque.

                                                    

Pour terminer ce périple, ils ont rassemblé tous leurs travaux et les retailles pour fabriquer un paquet qui a été largué dans la rivière des Prairies, avec un petit message pour l'éventuelle personne qui le trouverait, comme une bouteille qu'ils auraient lancée à la mer.


Téléchargement

Extrait du livre de Yves Amyot :

  • Le marcheur-pédagogue - Amorce d'une pédagogie rhizomatique. (2003). Paris : L'Harmattan. pages 144 à 160.