Soleil bleu est un projet de médiation à l'école Saint-André-Apôtre (CSSDM) avec lequel l'artiste Chloé Charbonnier et les enseignant·e·s invitent les élèves à créer des cyanotypes* afin de les intégrer aux façades de commerces de la rue Fleury, à Montréal.

imagetop
soleil-bleu
©Chloé Charbonnier
Classement

(onglet orange)

Type de projet
Composantes
Intervenants

Groupe en mauve sous l'image

Artiste(s)-Pédagogue(s)
Participant.e.s

Les élèves de l'école Saint-André-Apôtre (CDSSM)

 

 

 

 

Collaborateur.trice

Caroline Duval, enseignante
Éric Desjardins, enseignant

Les commerçant·e·s qui ont participé au projet:
Karine Demers
Vincent D'Aoust
Mélanie
Yves Bonneau
Karl
Justine Fleureux

Réseau des écoles Hémisphères

Commission scolaire de Montréal (CSSDM)

Les commerçant·e·s de la rue Fleury, à Montréal

Le projet Soleil bleu est un projet de médiation à l'école Saint-André-Apôtre (CSSDM) créé en collaboration avec les enseignant·e·s, Éric Desjardins et Caroline Duval ainsi que leurs élèves.
L'artiste Chloé Charbonnier et les enseignant·e·s invitent les élèves à créer des cyanotypes* afin de les intégrer aux façades de commerces de la rue Fleury, dans le quartier Ahunstic (Montréal). Les commerçants se sont ouverts aux élèves en leur racontant l’histoire de leurs magasins et la passion qu’ils ont pour leurs produits. C’est un échange personnel et intime entre deux générations.

*Cyanotype : Le cyanotype est un procédé photographique monochrome, par le biais duquel on obtient un tirage photographique bleu cyan lors de l'exposition aux UV du soleil.
Information tirée du site web de l'artiste : chloecharbonnier.com

Les 1er et 2 juin 2021, les élèves ont installé les cyanotypes qu'ils et elles ont créés, sur les façades des commerces de la rue Fleury O.

Sur la photo ci-dessus, Chloé Charbonnier et les élèves installent les cyanotypes sur la façade du Nomade - Prêt à manger, situé au 306 rue Fleury Ouest.

 

Un article sur le projet, "Les commerces de FLO", muses de jeunes artistes, est paru dans Le journal des voisins le 28 mai dernier. Pour le lire, cliquez ici