Le rêve amène l’artiste à poser des questions qui trouvent écho en chacun de nous: " Pour une personne non voyante, le rêve est-il une voix? Ce que nous voyons est-il le reflet de ce que nous entendons? "

imagetop
voix_rêvées
Intervenants

Groupe en mauve sous l'image

Artiste(s)-Pédagogue(s)
Participant.e.s

Anne, François, Stéphane, Josué, Selma, Marie-Christine, Sherri et Nathalie.

Collaborateur.trice

Folklore Inc.-Créateurs numériques https://folkloreinc.ca/fr
Marc-Antoine Jacques, directeur artistique
David Mongeau-Petitpas, directeur technique et développeur Web spécialisé dans la réalisation d’expériences interactives

Thomas Gaudy, directeur de Ludociels pour tous, spécialiste en jeux vidéos et projets numériques accessibles

Émilie Viau, spécialiste de l’accessibilité de sites Web

 

 

Conseil des arts du Canada

Conseil des arts et des lettres du Québec

Regroupement des aveugles et amblyopes du Québec (RAAQ)

Regroupement des aveugles et amblyopes du Montréal métropolitain (RAAMM)

Institut national canadien pour les aveugles (INCA)

Le projet Voix rêvées se décline en deux volets:

Volet 1

Il s'agit d'une résidence de création, pendant laquelle les deux artistes Réjane Bougé et Chantal Dumas ont rencontré huit personnes aveugles et malvoyantes afin de recueillir un rêve auprès de chacune d’elles. Cette cueillette s’est effectuée dans le milieu de vie des participant·e·s, de manière à enregistrer leurs paroles, tout en glanant des observations qui alimentent la création des portraits littéraires et sonores.

NB: Les enregistrements se sont déroulés dans le respect le plus strict des directives émises par les autorités de la santé publique (distanciation, port d’un couvre-visage, hygiène des mains) ou sur le mode virtuel, en fonction des restrictions en vigueur.

À partir des éléments recueillis, Réjane Bougé a rédigé des textes succincts nous faisant « voir » chaque rêveur·euse dans son environnement immédiat et plaçant en parallèle la fiction de leur rêve à un pan de leur vie quotidienne. Quant à Chantal Dumas, elle interprétera librement le matériel sonore récolté.

Volet 2

Une œuvre numérique web permettra la diffusion du contenu artistique créé conjointement par les artistes. Au Québec, aucune loi n’oblige les organismes non gouvernementaux à rendre leurs sites accessibles aux personnes atteintes d’une déficience visuelle. Le Web est donc en grande partie inaccessible à ces personnes. Par conséquent, c’est tout un pan de l’art et de la culture dont les personnes aveugles et malvoyantes se trouvent privées.

L'œuvre numérique sera donc conçue pour les personnes aveugles et malvoyantes et sera également accessible au grand public. Folklore prendra donc en compte l’implantation de l’accessibilité aux personnes aveugles et malvoyantes, en collaboration avec les artistes, dès le début du premier volet.

Le premier objectif sera de faciliter la navigation des personnes vivant avec une limitation visuelle et qui, de manière générale, utiliseront un logiciel de lecture (synthèse vocale ou grossissement des caractères) pour s’approprier les contenus textuels du site Web.

Artistes

Les rêves constituent une thématique récurrente dans les œuvres de Réjane et, depuis plus de trente ans, lui servent de boussole sur les chemins non balisés de la création littéraire. Les 18 000 pages de ses cahiers de rêves, lieu pour elle d’échauffement préalable à l’écriture, témoignent de l’importance des rêves dans la pratique de l’écrivaine et l’élaboration des portraits littéraires de «Voix rêvées».

Pour Chantal Dumas, la communauté des personnes aveugles et malvoyantes représente un nouveau champ dans sa pratique de l’exploration sonore, cet univers dans lequel elle conçoit, depuis plusieurs années, des formes narratives qui se composent d’une part de réalité et de fiction. Au fil du temps, elle a développé une écriture qui s’articule autour d’images sonores constituées de sons acoustiques, électroniques et vocaux qu’elle enregistre ou fabrique.