Ambiance Radio

Artiste(s):
École secondaire
2020
Participant(e)s:

Deux groupes en quatrième année du secondaire au Collège Saint-Louis (CSMB).

Collaborateur(s):

L’enseignante en français Marie-Pierre Provost.

Du 13 janvier au 13 mars, l’artiste sonore Charles Montambault, en collaboration avec le Centre Turbine, a complété une résidence artistique de 8 semaines au Collège Saint-Louis (CSMB), avec deux groupes de quatrième année du secondaire sous la supervision de l’enseignante en français Marie-Pierre Provost. Durant cette résidence, l’artiste a pu diriger un atelier de cocréation, où les élèves ont été invités à concevoir une émission radiophonique ambiante inspirée de l’atmosphère de leur milieu scolaire.  Le Collège Saint-Louis est, en effet, peuplé de magnifiques ambiances sonores dû à l’architecture particulière de son atrium.

Durant la première partie du projet, les participant.e.s ont été initié.e.s à l’art sonore ainsi qu’à l’écriture radiophonique, à l’aide de notions théoriques et d’ateliers pratiques. Ils ont, ainsi pu découvrir et apprendre à manipuler les outils technologiques nécessaires à la réalisation d’une œuvre sonore, tels que l’enregistrement, l’organisation et la classification de fichiers, de même que le montage et l’installation du matériel.

Suite à cette initiation aux principes de l’art ambiant, les élèves ont été encouragé.e.s à développer leur sensibilité à l’atmosphère et à l’ambiance de leur milieu de vie : soit le Collège St-Louis. Cette expérience leur a offert la chance de s’extraire du contexte de la vie scolaire et de simplement apprécier le lieu pour ses caractéristiques architecturales, acoustiques, esthétiques, etc. Ils se sont également familiarisés au processus d’écriture poétique, dans le cadre de leur cours de français.

En deuxième partie du projet, les élèves ont adapté leur poème selon une scénarisation radiophonique conçue en collectivité et inspirée de leurs exercices d’enregistrements et d’écoute active. Ils ont également eu à produire différentes capsules radiophoniques.

En complément de son travail avec les élèves, l’artiste a lui aussi exploré l’ambiance du Collège Saint-Louis, il y a capté des sons à l’intérieur et à l’extérieur de l’école, à différents moments de la journée : pendant les heures de cours ou lors des pauses, lorsque les élèves circulaient dans l’école, etc.

Les interprétations des poèmes enregistrées par les élèves ainsi que les enregistrements de terrain de l’artiste ont servi à composer l’œuvre finale intitulée Au St-Louis. Une œuvre audio où s’offre avec délicatesse et profondeur, la parole d’adolescentes et d’adolescent sensibles à l’environnement qui les entoure, les affecte et les touche.

L’œuvre sera diffusée sur le web et prendra également la forme d’une installation sonore qui s’immiscera dans l’atmosphère de l’atrium de l’école. Une présentation publique de l’œuvre sera également annoncée sous peu.

Ses études en littérature, philosophie, arts visuels et musiques numériques ont mené Charles Montambault à développer une approche comparative lui révélant son intérêt pour des concepts clés de l’art ambiant tels que l’humeur, le rhizome, l’heccéité et la phénoménologie. Ce parcours de recherche intermédiale, doublé de sa passion pour la musique ambiante, l’ont mené à s’intéresser à l’art sonore, particulièrement à la pratique de l’enregistrement terrain.

Développant sa sensibilité envers la richesse sémantique d’un espace, son travail consiste à en dégager la poésie. Il  compose alors un paysage sonore à partir d’enregistrements in situ, dans un territoire évocateur. À cette même fin, le lieu et le mode de diffusion de ses compositions prennent une place toute aussi importante dans sa réflexion. 

Enrichi par des études en musiques numériques à l’UdeM, des formations professionnelles dans divers centres d’artistes, ses projets au sein du collectif derelicte et ses ateliers de médiation culturelle auprès d'élèves du secondaire, le travail de Charles Montambault fait méditer à propos de nos relations affectives, sensibles, pragmatiques et esthétiques avec notre environnement.