Ambiance Radio

Artiste(s):
École secondaire
2020
Participant(e)s:

Deux groupes en quatrième année du secondaire au Collège Saint-Louis (CSMB).

Collaborateur(s):

L’enseignante en français Marie-Pierre Provost.

Pour une période de deux mois, l’artiste sonore Charles Montambault en partenariat avec le Centre Turbine est invité par le Collège Saint-Louis à conduire un atelier de cocréation avec deux groupes en quatrième année du secondaire de l’enseignante en français Marie-Pierre Provost.

En les initiant à l’art ambiant puis à l’écriture radiophonique à l’aide de notions théoriques et d’ateliers pratiques, l’artiste mènera ces élèves à développer leur sensibilité à l’atmosphère, soit à l’ambiance, de leur milieu de vie : le Collège St-Louis. Ils utiliseront ensuite la poésie ambiante et l’écriture radiophonique pour exprimer et consolider leurs impressions sur cet environnement.

Les résultats de leurs travaux de création, en plus d’être intégrés au cadre de leur cours de français, seront consolidés par l’artiste dans une composition sonore destinée à être diffusée sur le web.

Ses études en littérature, philosophie, arts visuels et musiques numériques ont mené Charles Montambault à développer une approche comparative lui révélant son intérêt pour des concepts clés de l’art ambiant tels que l’humeur, le rhizome, l’heccéité et la phénoménologie. Ce parcours de recherche intermédiale, doublé de sa passion pour la musique ambiante, l’ont mené à s’intéresser à l’art sonore, particulièrement à la pratique de l’enregistrement terrain.

Développant sa sensibilité envers la richesse sémantique d’un espace, son travail consiste à en dégager la poésie. Il  compose alors un paysage sonore à partir d’enregistrements in situ, dans un territoire évocateur. À cette même fin, le lieu et le mode de diffusion de ses compositions prennent une place toute aussi importante dans sa réflexion. 

Enrichi par des études en musiques numériques à l’UdeM, des formations professionnelles dans divers centres d’artistes, ses projets au sein du collectif derelicte et ses ateliers de médiation culturelle auprès d'élèves du secondaire, le travail de Charles Montambault fait méditer à propos de nos relations affectives, sensibles, pragmatiques et esthétiques avec notre environnement.