imagetop
test
Classement

(onglet orange)

Type de projet
Discipline
Intervenants

Groupe en mauve sous l'image

Artiste(s)-Pédagogue(s)
Participant.e.s

Des groupes d'élèves de 4e et 5e secondaire de l'école Jean XXIII (CSMB)

Groupes d'élèves de l'école Calixa-Lavallée (CSPI)

Collaborateur.trice

Yves Amyot (chargé de projet)

Michel Sylvestre (enseignant à l'école Calixa-Lavallée)

Karine Poirier (enseignante à l'école Jean XXIII)

Ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur

Programme Une école accueille un artiste ou un écrivain 

Ce projet bénéficie du soutien du programme La culture à l'école, volet l'école accueille un artiste ou un écrivain, offert par le Ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur et le Ministère de la Culture et des Communications

 

École Jean XXIII (CSMB)

École Calixa-Lavallée (CSPI)

Cette forme d’art audio se distingue par une liberté toute musicale dans le traitement audionumérique des matériaux sonores.

Carrefour, est un projet de résidence de création des deux artistes compositeurs Guillaume Campion-Vallée et Guillaume Côté dans le cadre du programme Une école accueille un artiste ou un écrivain (MEES). Ils ont travaillé en mars et avril 2017 avec des élèves de 4e et 5e secondaire de l'école Jean XXIII à Dorval et  jusqu'à la fin mai, avec des élèves de l'école secondaire Calixa-Lavallée à Montréal-Nord. Au total, dans les deux écoles secondaires, les artistes ont travaillé avec plus de 200 élèves (8 groupes de secondaire 2 à 5) pour réaliser des miniatures documentaires sonores sur la place qu'occupe le français dans leur quotidien.

Les créations portent sur la perception et l’usage de la langue française, ainsi que sur les enjeux culturels et identitaires sous-jacents, avec une dimension musicale électroacoustique. Le projet tente de souligner le caractère souple, malléable de cette langue en profonde mutation - entre autres par l’utilisation du franglais ou de néologismes - et la relation qu’entretiennent avec elle les jeunes issus de milieux multiculturels comme ceux de l'Ouest-de-l'Ile et de Montréal Nord.